/   Tous nos services   /
Accueil / Indemnisation des victimes / Accident de la circulation / Faut il déposer plainte lors d'un accident de la route

Faut il déposer plainte lors d'un accident de la route

 

Vous avez été victime d'un accident de la circulation et le gendarme ou le policier qui vous auditionne à l'occasion de cet accident vous demande si vous souhaitez porter plainte.

La question est embarassante car vous ignorez tout de l'incidence de cette plainte et mesurez mal les avantages et inconvénients du processus.

Certaines victimes veulent à tout prix, à tout le moins à cet instant, voir le responsable de l'accident lourdement sanctionné, d'autres sont plus inquiètes quant à la réalité de ce que sera leur indemnisation.

Pour toutes, le moment est déjà suffisamment douloureux pour ne pas avoir à se poser de telles questions que les services de Police ou de Gendarmerie sont toutefois tenues de poser.

Soyez rassuré, le fait que vous portiez plainte ou non aura une incidence très relative sur la suite de votre dossier.

Si les faits sont suffisament graves, le Procureur de la République qui a l'opportunité des poursuites poursuivra, que vous portiez plainte ou non pour que le responsable de l'accident soit condamné.

Ce qu'il est important également de savoir est que, même si vous portez plainte, une issue amiable pourra néanmoins être trouvée s'agissant de votre indemnisation. Ce n'est pas parce que vous portez plainte que vous serez ensuite contraint de vous constituer partie civile.

La voie amiable restera ouverte. Une discussion pourra s'instaurer avec la compagnie d'assurance.

Précisons ici que discuter ne veut pas dire tout accepter, mais que refuser toute discussion n'est probablement pas le meilleur moyen d'obtenir une indemnisation rapide et équitable.

L'important en revanche est que des procés verbaux aient été dressés par les services de police ou de gendarmerie car ils permettent d'établir la réalité et les conditions de l'accident et ainsi de pouvoir ensuite établir les responsabilités.

Les contestations seront nécessairement moins importantes si un PV de Police ou de Gendarmerie transcrit les faits tels qu'ils se sont passés.

Si le fait de porter plainte ou non a une incidence relative, l'important est en revanche de faire choix immédiatement d'un avocat spécialisé qui vous indiquera les coordonnées d'un médecin conseil spécialisé.

Une bonne indemnisation  passe par ce binôme avocat - médecin conseil.

Contact
  • Avocat droit des victimes Avocat droit des victimes
    • ALAGY BRET AVOCAT
    • 20, rue du Plat 69002 Lyon
    • Tél : 04 78 42 42 21
    • Fax : 04 78 38 05 71
    • Email: